Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/12/2010

LE SOURIRE

3d Smiles.jpg



Sur fond de filaments de soie ou de paille, allant du blond le plus pâle au noir le plus abyssal, voici le visage, comme un œuf géant dont la coquille ne serait pas calcaire mais faite de chair élastique et douce au féminin, et légèrement tannée et râpeuse au masculin. Cet œuf contient des mondes infinis de rêves, de peurs, de souvenirs... En somme, un magma gluant et sanguinolent, assez peu ragoûtant pour qui aurait le pouvoir de le mirer derrière l'écran de la chair et des os.
Vers le haut du visage, deux tunnels percés à l'horizontale débouchant sur le réel, orbites rondes abritant les yeux. C'est drôle les yeux, ça voit à l'envers, pourtant nous marchons droit. Comme au cinéma, un rideau ourlé de cils s'abaisse et se relève sur le spectacle des jours et des nuits.
Planté au milieu de ce monde de chair, le nez, érigé en radar, capable de nous mener par son bout. Protéiforme, il s'avance, retroussé, aquilin, bourbon, bourbonien, bourgeonnant, brillant, busqué, camard, camus, crochu, droit, enluminé, épaté, fleuri, grec, luisant, mince, pointu, romain... Comment est le vôtre ?
Au bas du visage, deux lignes parallèles, mouvantes, émouvantes, les lèvres. Gymnastes émérites, elles passent leur temps à se muscler en paroles passionnantes ou vaines, élogieuses ou saignantes. Parfois, elles s'imposent silence, élèvent leurs coins et forment un arc de cercle, comme une demi-rondelle d'orange. La simple vue de cette élévation des commissures provoque un frémissement du cœur, une onde bienfaisante qui se propage à tout le corps et éclate sur notre propre visage. Par effet de mimétisme, nos commissures cherchent à leur tour à rejoindre les oreilles (tiens, je ne vous ai pas encore parlé des oreilles !). On chipe effrontément ce petit moment de bonheur dans le train du temps qui passe sans jamais s'arrêter. On l'envoie en pension rejoindre ses autres camarades à l'intérieur de l'œuf, vous savez... ce magma gluant et sanguinolent. Sans pour autant l'étouffer.
Comment appelez-vous ce mouvement des lèvres ? Un sourire ? C'est donc ça... C'est bien agréable... Comptez sur moi pour m'entraîner !

© Blackfountain 2010 - Tous droits résevés -


18/12/2010

Ariane M. Court-métrage de Quentin Bonnet

Voici le premier court-métrage d'un jeune étudiant en cinéma, fort prometteur,

Vos avis seront les bienvenus !



03/12/2010

PARUTION DE MON SECOND RECUEIL

Mon deuxième recueil, Je suis venue vous dire..., publié sous mon nom de plume Blackfountain, vient de paraître.

Vous pouvez le découvrir ou vous le procurer, en cliquant I C I

Merci à vous tous qui me lisez...



couverture je suis venue vous dire.png


Acheter Je suis venue vous dire...


13:02 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : nouvelles, recueil, livre, cadeau