Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/01/2010

IL SERA...

ojo - Copie.jpg


Il sera des jours où l'eau bleue de mes yeux
Interrogera le néant oublieux
Du feu sacré d'un sourire abandonné,
Fossoyeur futur de mes espoirs mort-nés.

Il sera des heures où mes iris d'azur
Fouilleront les brumes de mon sang impur,
Où se noient les poussières de mes rêves,
Agonisant d'une impossible trêve.

Il sera des minutes brèves, lâches,
Où mon cœur resserrera ses attaches.

L'injuste douleur m'isole en moi-même,
Je voudrais espérer mais reste blême,
Crier, hurler, mais demeure impuissante
A vaincre cette torture incessante...

Pourtant

Il est des jours, des heures, des minutes,
Où le bien l'emporte de haute lutte
Sur le funeste qui voudrait me briser,
Sur la maladie qui ne veut rien miser
Sur le ciel et les étoiles de demain,
Sur le sable qui s'écoule entre mes mains...
Il est des minutes, des heures, des jours,
Où je renais dans l'oubli de ton amour,
Aux battements des artères de la vie,
Aux mystères de ma possible survie.

© Marie Fontaine

00:18 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : poème

Commentaires

L'amour l'emporte sur la douleur... je suis conquise par ce magnifique poeme Marie.
Tres belle lecture comme toujours.

Écrit par : Fee bleue... bzzit! | 23/03/2011

Les commentaires sont fermés.